Ronking nous parle de son nouveau projet : #EALP

Par Ekklectik - Photos : Maurenn Monse


Bonjour Ronking, peux-tu te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas ?

Je m'appelle Ronking, c'est mon nom d'artiste, et je suis artiste rappeur.

Dans qu'elle circonstances as-tu commencé la musique et pourquoi ? Est-ce qu'il y a eu un évènement déclencheur qui ta poussé à commencé le rap ?

Dans ma famille il y avait beaucoup de personnes qui pratiquait la musique, dont ma mère qui était chantre dans une église. Une tante à moi qui était un peu connu au bled et ma petite sœur aussi qui chantait. Donc mon entourage était essentiellement composé d'artiste, au final je me suis cherché un petit peu et je me suis lancé dans la musique très jeune a l'âge de 13 ans.

Aujourd'hui quel est le regard que ta famille as sur la musique que tu fais ?

Ma famille a compris que j'aimais vraiment la musique, ils m'ont toujours soutenue. Même si au début il ne me prenait pas vraiment au sérieux. Sachant qu'avant ce que je disais dans mes textes étaient vraiment vraiment cru.
 

« IL Y A VRAIMENT UN CHANGEMENT ENTRE LE RAP QUE JE FAISAIS AVANT ET LE RAP QUE JE FAIS MAINTENANT. »


 

Tu dis qu'avant les textes que tu faisait étaient vraiment cru, du coup si ont fait le parallèle entre l'artiste que tu étais avant et celui que tu est maintenant qu'est-ce qu'on peut comprendre ? Car tu as eu cette transition ou tu as rencontré le Seigneur et à partir de ce moment la ta musique a pris un virage, que ce soit ton message, tes idées, les valeurs que tu véhiculais dans ta musique.

C'est vrai que toute ma vie j'ai chanter dans le monde et mes paroles étaient cru et c'est vrai que depuis ma conversion je donne beaucoup plus d'encouragement et de bonnes paroles dans la vie de chacun. Maintenant ma musique est positive.

Aujourd'hui ont sait tous que tu prépares un projet, tu as lâché pas mal de freestyle sur les réseaux sociaux par rapport à ça. Ton projet s'intitule #EALP, déjà le nom de ton projet qu'est-ce que ça signifie ?

Alors déjà #EALP ça veut dire en attendant le projet. Enfaite c'est un projet en attendant le projet je sais pas si tu comprends mais je prépare un petit projet en attendant mon grand projet. Histoire de pas faire dormir les gens qui me suivent et balancer quelque chose à la fin de l'année si Dieu fait grâce. Et après l'année prochaine il y aura un grand projet. Et donc ouais c'est vrai que je lâche beaucoup de freestyle histoire de créer du contenue mais du contenue propre.

Et par rapport à #EALP en attendant le projet, est-ce que tu peux nous en dire un peu plus ? Combien de titres il y aura, les thèmes que tu vas aborder dedans ? Est-ce que tu as des feats en vue pour ce projet ?

Alors le projet c'est vraiment un projet sur ma nouvelle vie. Les featuring qu'il y aura dedans ce sera avec mon entourage, certaines personnes de mon église seront dedans. Le nom du projet est " Tracé", Tracé ça veut tout dire pour moi, c'est ma vie depuis le début genre elle était tracé.

Tu appréhendes ce projet ?

Non en fait, j'ai déjà sorti des projets quand j'étais plus jeune avec un groupe qui s'appelait RabZairois, pourquoi ce nom ? Parce qu'il y avait un rabza et que moi j'étais zaïrois. On a sorti un projet en commun mais mon album "Tracé" sera mon premier projet solo, dedans on pourra y retrouver des morceaux comme "mauvais chemin".


Merci à toi pour les exclus, et pour les feats ?

Oui il y en aura, notamment avec Maully, une sœur à moi, mais ça ne sera pas la seule personne à y figurer.

On va parler brièvement d'Ironside, on revient sur une scène musicale que tu as eu à faire tout récemment en juin et c'est justement Ironside qui faisait tes backs. Tu as pu défendre plusieurs titres de ton projet sur scène. Comment toi tu l'as vécut comment c'est fait la connexion avec la MFD ??

Sur scène j'ai à peu près fait 6 morceaux, dont trois qui ont déjà été clipper et qui sont dispo sur YouTube et trois autres qui était totalement inédit. C'était totalement de l'exclu, j'espère qu'il en ont profité. Sinon pour la connexion faut savoir que le concert était dans le cadre d'un évènement qui s'appelait LSJ organisé par la MFD. C'était avec plusieurs artistes donc comme moi je viens de la maison ont m'a dit qu'on n'allait me laisser prester tout simplement. On m'a dit voila t'as 15 minutes fait ce que tu veux.

Ok et c'est à ce moment que l'on na vu Ironside faire tes back et sachant maintenant qu'il sera sur ton projet je trouve que c'était vraiment bien penser. C'était aussi une manière de l'introduire ...

C'est exactement ça ! Il sera dans mon projet et ouais pour le concert il a assurer de ouf ! Les gens le savent pas mais c'est super important pour au rappeur d'avoir une personne qui fait tes backs. J'ai aimé le concert d'ailleurs au passage merci à la MFD car ça faisait super longtemps j'avais pas fait de scène. Les jeunes étaient en feu c'était trop, j'ai même mis la vidéo sur YouTube tellement c'était trop. Allez voir si vous l'avez pas vu, et ceux qui l'ont déjà regardé je vous invite encore à allez revoir.

La scène c'était un peu le retour aux sources ?

Ouais totalement parce que quand j'étais plus jeune j'avais l'habitude de faire de la scène. Par exemple quand t'es en Christ et que tu vas évangéliser tu sens le poumon, ba pareil quand t'est un artiste et que t'est sur scène ça te rebouste tellement dans ta musique.
 

« Avant j'étais bon mais MAINTENANT

je suis meilleur en Christ ! »


 

Aujourd'hui ont sait que le message de ta musique a changer, le rap c'est passe-partout et c'est une musique qui est énormément écouter par les jeunes. Comment ça se passe dans ton quotidien par rapport à cette étiquette de rappeur ? Comment est-ce que les gens perçoivent le type de musique que tu fais ? Car j'imagine que ta musique n'est pas forcément écouter que par des chrétiens.

Déjà quand j'étais pas en Christ et et que je rappais ils voyait le rap mal car tu dis des gros-mots tu incites les gens à faire du mal. Et de base c'est une musique hardcore de base, tu étais dans le quartier tu voulais montrer que t'étais plus fort que tout le monde. Vas-y 'a une embrouille on y va, du coup ça fait que quand j'en faisais avant ils voyait le rap en mal tu vois. Mais maintenant que je suis en Christ et que je parle de Dieu c'est marrant parce qu'il voit aussi le rap mal. Et je vais rentrer dans les détails ils sont en mode mais pourquoi il parle de Dieu ? C'est un ouf le rap c'est pas ça ! Et puis il y en n'a ils comprennent plus ils se disent non tavuh du jour au lendemain ils parle de Dieu franchement c'est cool parce qu'avant ils parlait de mauvaises choses ! ll y a quand même des côtés positifs car certains voit vraiment le rap d'avant et le rap de maintenant et ils se disent en gros t'apporte un côté positif aux jeunes ! Ils voient même que je suis beaucoup plus épanouis maintenant. Avant j'étais bon mais maintenant je suis meilleur en Christ.

J'aimerais rebondir sur une chose que tu as dite avant tu avais de la facilité pour pouvoir te produire ? Selon toi quels sont les limites que les artistes rencontres ?

C'est pas que les portes sont fermés mais c'est plus compliqué maintenant que tu fais du rap en Christ ! Quand tu fais du rap pour Christ c'est comme si tu te tirais une balle dans le pied parce qu'il n'y a pas assez de médias, on n'est pas encore suffisamment nombreux ça se développe encore. Dans le monde c'était rapide, showcase par la, scène la. Il faudrait qu'il y ait plus de médias, plus de personnes qui relais ce qu'ont fait. Et je pense que dans l'avenir ça pourra évoluer.

D'accord je vois que tu fais partit des artistes qui ont laissé disponible la musique que tu faisais avant. Et je trouve que c'est intéressant parce que ça permets aussi aux gens de voir en faite le changement de mesurer l'ampleur parce que des fois on n'arrive avec une nouvelle image, un nouveau son et les gens ne se rendent pas forcément compte de ce que Dieu as fait dans notre vie. Certes on va en parler, on va dire autour de nous avant moi j'étais dans si moi j'étais dans ça mais c'est vrai que des fois avoir accès à certaines vidéos à certaines images, entendre les textes super violent qu'un artiste pouvait écrire à l'ancienne et écouter ce qu'il dit maintenant ont se dit ah ouais je capte tu vois. Certains artistes chrétiens suppriment tous les clips qu'ils ont fait avant, tous les sons qu'ils ont fait avant parce que la musique qu'il propose maintenant n'est plus forcément en accord avec ce qu'il sont devenu. Toi par rapport à toi c'est quoi ton positionnement par rapport à ça ? Est-ce que tu vas garder ce positionnement par la suite où est-ce que tu pense tout effacer ?

Enfaite je vais les garder fort. Au début quand je suis arrivé dans ma conversion je me suis dit vas-y je vais tout effacer c'est le Seigneur maintenant et basta. Mais après j'ai compris que ta vie est un témoignage, ça veut dire que même ce que je faisais avant c'est un témoignage. Donc si j'efface les gens ils vont venir et ils vont garder que ce que je suis devenu et ils ne vont pas s'identifier tu vois ce que je veux dire. Un jeune il peut regarder ce que je faisais avant et se dire ah il était hardcore et maintenant il dit des trucs bien, plus besoin d'être hardcore tu vois. Enfaite je ne peux pas effacer tu vois ça fait partit de mon témoignage Donc même sur mon Instagram j'ai laissé et sur YouTube j'ai laisser aussi et les gens peuvent s'identifier. Si demain j'enlève pour moi c'est comme ci ça casse le délire. Et c'est comme ci les gens vont se dire il a commencé le rap que en Christ tu vois ce que je veux dire, alors que c'est pas vrai tu peux même retrouver des clip j'avais 18 ans. Premier clip 18 ans et pas de barbe, tête de bébé et tout mais tu vois pour que les personnes extérieures ils comprennent que je viens de loin. Et que si Dieu a changer ma vie il peut changer la leur aussi. C'est pour ça que je laisse fort comme ça ils peuvent s'identifier et ils comprennent la transition.

C'est lourd ce que tu dis et c'est fort car ça me fait penser au début de cette interview où tu parlais du titre de ton premier projet solo qui s'appellera : "Tracé ". On passe du coup à la dernière question rappeur chrétien en France ça se démocratise comment est-ce que toi du coup tu envisage la suite ? Que ce soit artistiquement, musicalement, est-ce que t'as envie de faire des showcases, des concerts, est-ce que tu préfères te focus sur le projet qui arrive ?

Alors comment j'envisage la suite ? Déjà focus sur le projet même si moi j'aime trop le chaud, chanter sur scène et tout c'est un kiff de ouf donc si y'a possibilité de prester aussi peut-importe où ça sera ba j'irais. Car ça permettra aussi de faire découvrir à d'autres personne le milieu chrétien du rap car il est lourd juste les gens ne le savent pas ! Les gens s'arrêtent à des louanges, à des sons où l'on n'entends que Jésus t'aime mais dans le rap chrétien aussi il y a Jésus t'aime mais c'est juste apporter d'une autre manière et ça peut aussi impacter.

Comment est-ce que tu impactes en dehors de ta musique par le biais du rap ?

Je fais partit d'une MJC dans mon quartier on n'a ouvert ça avec mes potes et là-bas je tient l'atelier rap. Je suis avec beaucoup de jeunes de mon quartier et par exemple je leur apprends à rapper sans dire de gros-mots. Par exemple je leur explique vous avez le droit d'être en colère dans le sens où vous avez le droit de dire votre colère sur papier mais vous n'êtes pas obliger de dire que vous aller tuer la personne (rires). Il faut que ce soit fait de la bonne manière pour que la personne qui écoute se dise ah ouais il vit la même chose que moi.

L'interview touche à sa fin merci beaucoup Ronking, merci pour ton temps et je te dis à très bientôt je l'espère une prochaine interview





Posts récents

Voir tout